Illustrations : Port de la Maison Verte

Extrait de la carte de Cassini réalisée à la fin du XVIIIe siècle.
(Source IGN - cartothèque nationale Carte de 1790)

illustration plein écran
illustration plein écran Plan en date de mars 1852 situant l'étier de la Maison-Verte à Corsept quelques années avant les aménagements du port. (Source ADLA 2 O 46 8. Cliché D. Pillet, Inventaire Général)

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, Corsept connait un important trafic principalement lié à l'importation d'engrais et de chaux. Entre 1859 et 1862, le port de la Maison-Verte va être aménagé : construction de cales et et quais, rectification, approfondissement du chenal et construction d'une vanne de régulation.
(Plan d'avril 1857. Source ADLA 509 S 7. Cliché D. Pillet, Inventaire Général)

illustration plein écran
illustration plein écran illustration plein écran illustration plein écran
Cette vue prise il y a plusieurs dizaines d'années nous montre un port abritant encore quelques embarcations. En juillet 1939, le subdivisionnaire des Ponts et Chaussées décrivait la port ainsi : "quelques canots de pêcheurs habitant Basse-Indre y viennent chercher un abri et s'y ravitailler en été." (Cliché D. Pillet, Inventaire Général)
Le port de la Maison-Verte actuellement, vide de toute embarcation. (Cliché D. Pillet, Inventaire Général)
illustration plein écran

illustration plein écran

Au cours de la seconde moitié du XXe siècle, le manque d'entretien provoque l'envasement de l'étier et des anciens quais empierrés. (Cliché E. Lemerle, Estuarium)

En 1859, le creusement et la rectification de l'étier façonnèrent un étier large d'une quinzaine de mètres. Aujourd'hui, cette largeur s'est réduite à quelques mètres. (Cliché E. Lemerle, Estuarium)

illustration plein écran